Archives de l’auteur : nat.hureau

voeux Carolliens

plutôt que coronalliens…

« Et, cette fois, le Lou de Cheshire s’effaça très lentement,
en commençant par le bout de la queue
et en finissant par le sourire, qui persista quelque temps… »

Les aventures d’Alice au pays des merveilles
Lewis Caroll